Logement étudiant : s’installer sans se ruiner

0
Logement étudiant

Quand on est étudiant et que l’on ne vit pas à côté de ses proches, trouver un logement peut rapidement devenir un véritable casse-tête. Et les choses sont encore plus complexes quand on dispose d’un budget limité. Dans ce cas, il devient impératif de faire des économies sans pour autant sacrifier le confort minimum dont vous avez besoin pour étudier. Heureusement, même pour un étudiant, il existe plusieurs moyens de s’installer sans se ruiner.

Trouver une assurance habitation pour étudiant pas chère

Comme toute habitation, le logement d’un étudiant doit également être assuré. Par conséquent, que vous optiez pour une chambre en résidence étudiante ou une colocation, vous devez souscrire une assurance.

L’étendue de l’obligation d’assurance varie en fonction du type de logement. En effet, si la garantie « risques locatifs » est obligatoire pour une chambre en cité U ou un bien loué meublé, ce n’est pas le cas pour un bien loué vide. Cependant, nous vous recommandons de souscrire au moins une garantie minimale afin d’être protégé du vol, des dommages électriques, des incendies et des dégâts des eaux : en outre, si vous cherchez une assurance habitation pour étudiant à petit prix, vous n’aurez aucun mal à en trouver. Les assureurs développent en effet des formules d’assurance spécialement dédiées aux étudiants et ceci à des tarifs réduits.

Économiser sur le loyer avec un logement étudiant pas cher

En tant qu’étudiant, l’un des meilleurs moyens de vous installer sans vous ruiner est de trouver un logement qui s’adapte à votre statut. Il peut s’agir d’une chambre en résidence étudiante, d’une colocation ou d’un hébergement chez un particulier.

La chambre en cité universitaire

La chambre en résidence étudiante par exemple a l’avantage d’être proposée à des tarifs spécialement pensés pour les étudiants. Il s’agit souvent d’une unique pièce équipée d’un lit, d’une penderie, d’un bureau et d’un lavabo, et de parties communes (douche, cuisine, toilette) à partager avec les autres.

Les chambres étudiantes étant victimes de leur succès, pour espérer en trouver une, vous devez adresser le plus tôt possible une demande au CROUS de la ville dans laquelle vous allez étudier.

La colocation

La colocation consiste à s’associer à d’autres étudiants ou personnes pour partager le loyer et les charges du logement, déjà décoré ou à aménager de concert. En général, chaque colocataire a sa propre chambre et partage la cuisine, le salon et éventuellement la salle de bain avec les autres colocataires.

La colocation offre moins de contraintes qu’une chambre d’étudiant. Cependant, il faut se montrer très prudent en ce qui concerne le contrat de bail, car le nom de chaque colocataire doit y figurer.

La chambre chez un particulier

Louer une chambre chez un particulier est également une bonne option pour s’installer à moindre coût quand on est un étudiant. En pratique le locataire ne paye presque pas de loyer, car la chambre lui est cédée en contrepartie de services au propriétaire.

Si aucune de solutions ne convient, vous pouvez aussi vous tourner vers une chambre de bonne. Ce type de logement, à cheval entre la chambre d’étudiant et la colocation, offre à l’étudiant un peu plus de confort et de liberté tout en restant abordable en termes de prix.

Vous pouvez également opter pour une colocation intergénérationnelle qui consiste à louer une petite chambre à prix réduit chez une personne âgée. Le but est d’offrir à la personne vieillissante un peu de compagnie dans sa solitude ainsi que de l’aide pour ses tâches ménagères, et à l’étudiant un logement confortable.

S’appuyer sur les Aides Personnalisées au Logement (APL)

étudiant et son nouveau logement

Même après avoir trouvé un logement dont le loyer entre dans votre budget, vous pouvez encore faire des économies grâce à une Aide Personnalisée de Logement (APL). Cette subvention de l’État est en effet une aide au logement destinée, sous conditions, aux personnes dans le besoin.

Le montant de l’APL varie en fonction du type de logement, de l’âge, de la situation professionnelle et maritale, et des revenus du demandeur.

Faire des économies sur ses factures d’énergie

Après votre installation dans votre logement, il est important de continuer à faire des économies. Vous pouvez par exemple essayer de réduire votre facture d’énergie en optant pour un fournisseur alternatif. Les tarifs proposés par ces fournisseurs sont en effet souvent moins élevés que ceux de EDF.

Vous pouvez également réduire votre consommation énergétique en pensant à éteindre les lumières chaque fois que vous sortez d’une pièce ou en coupant le chauffage lorsque vous sortez. Nous vous recommandons également de préférer les douches aux bains et de régler le thermostat sur une température raisonnable.

Pour ce qui est d’internet et du mobile, sachez qu’il existe des offres dédiées aux étudiants. Ils vous permettront de profiter de tarifs raisonnables.

Rate this post