Comment parler des problèmes sexuels avec son partenaire sans le vexer ?

0
Comment parler des problèmes sexuels (3)

Il n’est pas toujours évident d’aborder certains sujets en couple. Les problématiques sexuelles font partie des sujets relativement tabous pour de nombreuses personnes. Les hommes et les femmes peuvent être confrontés à des difficultés plus ou moins importantes et pouvant parfois s’amplifier au fil du temps.

Face à une problématique sexuelle, les hommes sont très souvent peu enclins à échanger avec leur partenaire. Pourquoi ce sujet est-il si délicat ? Cela peut notamment s’expliquer par l’aspect particulièrement complexe de la sexualité masculine, étroitement associée à l’ego et la notion de performance. Dans un tel contexte, comment aborder les problèmes avec son partenaire sans créer des tensions dans le couple ?

Dysfonctions érectiles : comment aborder le sujet ?

Les troubles érectiles sont souvent associés à une dimension psychosomatique. Toutefois, ce n’est pas toujours le cas et les causes physiques des troubles de l’érection sont assez nombreuses.

D’un point de vue anatomique, il se peut que l’homme souffre d’une hypersensibilité du gland, d’une inflammation de la prostate ou encore d’une hyper-excitabilité du réflexe d’éjaculation. Longtemps négligés, il s’avère que les troubles neurologiques peuvent avoir un lien avec l’éjaculation rapide. Ainsi, s’il y a une mauvaise transmission entre le cerveau de l’homme et les récepteurs nerveux de cette zone, le cerveau peut déclencher l’éjaculation sans qu’il n’ait le temps de réagir. De plus, les hommes qui souffrent d’une sclérose en plaques rencontrent également souvent ce problème tout comme les hommes qui sont atteints d’une hyperthyroïdie.

Par ailleurs, l’âge peut aussi être un facteur de risque. Plus l’homme vieillit, moins il est capable de se retenir longtemps. Il n’y a pas d’inquiétude à se faire sur ce sujet. Selon de nombreuses études, l’éjaculation précoce pourrait être héréditaire, mais il n’y a pour le moment aucune preuve pour étayer cette théorie.

Il est donc nécessaire d’aborder le sujet avec prudence afin de ne pas heurter la sensibilité du partenaire. Ce sujet étant particulièrement délicat, une approche en douceur permettra de libérer la parole. En outre, l’accompagnement d’un médecin sexologue peut être très bénéfique. Ce spécialiste pourra en effet identifier les origines de ces troubles. Les causes peuvent être multiples : hormonales, psychologiques, organiques…

Comment parler des problèmes sexuels (3)

L’éjaculation précoce, comment en parler ?

Quasiment tous les hommes connaîtront un épisode d’éjaculation précoce au cours de leur vie. En effet, ce ne sont pas moins de 4 millions d’hommes en France qui sont touchés par des troubles de dysfonction érectile. Évidemment, c’est la panique à bord dans le couple et tous les scénarios sont envisageables, ce qui n’aide en rien pour résoudre cette difficulté. Pourtant, l’éjaculation précoce peut s’expliquer par de nombreuses causes.

Les troubles érectiles sont bien plus courants qu’on ne le pense. Nous n’en entendons pas parler parce qu’ils sont encore tabous dans notre société où l’homme se veut viril, protecteur, performant. En France, 3 symptômes sont retenus pour effectuer le diagnostic. Tout d’abord, l’éjaculation survient rapidement après le début du rapport sexuel. L’homme n’a aucun contrôle dessus, il est incapable de se retenir. Ensuite, il faut qu’il y ait des répercussions psychologiques. L’homme perd confiance en lui et commence à douter de ses capacités.

De même, le couple peut être atteint, rencontrer des difficultés et des reproches voire des disputes peuvent éclater à cause de la frustration. La femme n’a pas ce qu’elle désire, tandis que l’homme se sent coupable de ne pas pouvoir lui offrir un rapport sexuel classique.

Comment parler des problèmes sexuels (2)

Avant de parler d’éjaculation précoce, il faut qu’il y ait une certaine régularité. Il est tout à fait normal d’éjaculer précocement face à une nouvelle partenaire ou lors des premiers rapports au début de sa vie sexuelle. L’éjaculation précoce peut toucher n’importe qui. Actuellement, on estime que 30 % des hommes en souffrent régulièrement. Il se peut qu’il y en ait beaucoup plus puisque les éjaculateurs précoces attendent souvent plusieurs années pour consulter un spécialiste.

Il est donc important d’aborder cette problématique avec douceur et bienveillance afin de rassurer au mieux son partenaire. En effet, ce trouble sexuel peut avoir de très lourdes conséquences sur le couple : une baisse de libido qui entraîne l’absence de rapports sexuels, des disputes fréquentes, de lourdes incompréhensions…

Afin d’éviter une telle situation, la communication entre les partenaires est primordiale. En effet, établir un dialogue de confiance au sein du couple est une étape nécessaire pour trouver des solutions adaptées en vue de la résolution du problème. Il peut être ainsi nécessaire de rappeler à son partenaire qu’il ne s’agit pas d’une course à la performance, mais d’un moment de complicité, de sensualité et de partage. Une dédramatisation de la situation favorisera la détente et le lâcher prise, indispensables pour vivre pleinement l’instant présent.

Comment parler des problèmes sexuels (3)

L’importance de parler de sexe au sein du couple

La plupart des hommes qui sont atteints de troubles érectiles sont en réalité stressés. Ils ont peur de ne pas assurer, surtout s’il s’agit d’une nouvelle compagne. Dans un tel contexte, les troubles auxquels ils font face peuvent s’intensifier.

L’homme peut alors se trouver dans une véritable détresse psychologique. Généralement, une fois qu’un homme s’est retrouvé confronté à un tel problème, il vit avec la crainte que cela se reproduise pendant les prochains rapports.

Si le problème persiste sur le long terme, le plus simple est de consulter un médecin sexologue pour parler de cette pression et de ces angoisses. Ce dernier pourra l’accompagner pour retrouver une vie sexuelle épanouissante.

Le dialogue au sein du couple est capital afin de créer un climat de confiance, briser les tabous et témoigner son amour à son partenaire. Il est important de démontrer à son homme que la pénétration et l’éjaculation ne sont pas essentielles dans votre vie sexuelle. En effet, vous pouvez créer de vrais moments de complicité grâce aux préliminaires, à divers jeux sensuels, caresses, mots doux. N’hésitez pas à laisser parler votre imagination : massages, jeux, caresses sur tout le corps… Toutes ces stimulations offrent de vrais moments de complicité et libèrent les tensions.

Comment parler des problèmes sexuels (3)

L’empathie, une solution efficace

L’environnement peut avoir un rôle à jouer sur les troubles sexuels. Ainsi, si un homme se trouve dans une situation qui le met mal à l’aise, il sera plus à même de connaître des problèmes érectiles. Il est nécessaire pour l’homme de se sentir parfaitement à l’aise et serein avec sa partenaire.

De ce fait, faire preuve d’une grande empathie peut favoriser le dialogue au sein du couple et désamorcer les conflits sous-jacents. Le simple fait d’expliquer à son partenaire que l’on sait à quel point la situation est difficile pour lui favorise naturellement l’expression des sentiments. Il se sent ainsi compris et soutenu, dans un réel climat de confiance.

Comment parler des problèmes sexuels (2)

En revanche, les reproches, le jugement et la colère ne feront que renforcer les angoisses chez l’homme qui se sentira dévalorisé. Cela aura pour effet de briser le dialogue et d’éloigner le couple. Les rapports sexuels seront encore moins fréquents, ce qui créera inévitablement une baisse de libido. Un cercle vicieux à éviter à tout prix pour le bien-être du couple.

Les troubles sexuels touchent beaucoup d’hommes, même si ce sujet reste encore tabou. Si votre partenaire fait face à de telles difficultés, sachez qu’il existe de nombreuses solutions pour y faire face. La communication et l’empathie sont des éléments clés pour libérer les émotions et soutenir son partenaire.

Rate this post