Charpente ancienne : comment la rénover ?

0
Charpente ancienne renovée

La charpente est une partie importante de la construction. Une charpente en mauvais état peut ainsi menacer toute la structure. Elle est souvent oubliée par les propriétaires, pourtant, il est indispensable de rénover la charpente de sa maison dès que c’est nécessaire.

Quel que soit le type de charpente, vous devez procéder à la rénovation de temps en temps, dès que des signes de détérioration commencent à apparaître. Alors, comment s’y prendre ? Pouvez-vous faire la rénovation vous-même ou faut-il faire appel à des professionnels ? Découvrez ce que vous devez savoir pour rénover votre charpente ancienne.

Utiliser une plateforme pour trouver un professionnel pour la réparation de la charpente

La rénovation de charpente est très complexe et le fait qu’elle se déroule en hauteur la rend plus risquée. Pour trouver un professionnel de confiance, vous pouvez faire un tour sur un site internet qui recense les avis consommateurs. Ce site de mise en relation en ligne vous permet également de contacter une entreprise de charpente recommandée par des clients.

En effet, les sites de mise en relation sélectionnent les professionnels selon les retours d’expérience réels venant de leurs clients. Cette alternative est très intéressante, car elle est basée sur le retour d’expérience des clients et non sur les promesses vendeurs faites par les entreprises elles-mêmes.

Vous allez pouvoir choisir une entreprise de qualité et de confiance en toute transparence pour mener à bien vos projets de rénovation de charpente. En choisissant un site sérieux, vous n’allez pas tomber sur de faux avis.

Comment rénover une charpente ancienne ?

rénovation charpente

Notez que les travaux de rénovation à faire dépendent de l’état de la charpente. Le diagnostic fait par un professionnel est ainsi indispensable. Même si les travaux à réaliser sont définis lors du diagnostic, une rénovation de charpente commence le plus souvent par un nettoyage et un traitement hydrofuge des poutres. Vous devez également effectuer :

  • un traitement insecticide et/ou fongicide si les poutres sont attaquées par des parasites et des champignons,
  • un remplacement de toutes les pièces usées sur la charpente,
  • un cerclage des poutres en bois pour les maintenir en place et les renforcer,
  • une pose de contreventements et d’entretoisements en cas d’affaissements,
  • un renforcement de la charpente après le traitement pour assurer leur longévité,
  • le blanchissement des poutres, notamment si elles sont visibles, pour leur donner un air neuf.

Bien entendu, ce ne sont pas des tâches qui sont réalisées à chaque rénovation de charpente. En effet, certaines d’entre elles peuvent ne pas être nécessaires selon l’état de la charpente.

Se préparer à son projet de rénovation de charpente

Comme la charpente de la maison est un élément fondamental, sa rénovation doit être un projet bien réfléchi. En effet, selon les travaux nécessaires, refaire entièrement sa charpente peut coûter très cher. Il est ainsi conseillé de procéder à l’entretien de la charpente et de la toiture régulièrement pour éviter d’avoir à les changer intégralement.

Pour qu’elle puisse résister à toutes les intempéries et au poids de la couverture, la mise en place de la charpente doit être confiée à un professionnel. Généralement, le professionnel peut avoir recours à deux types de structures, à savoir :

  • les charpentes traditionnelles qui peuvent laisser place à d’éventuels combles,
  • les charpentes à fermettes qui sont solides, mais incompatibles avec tout aménagement.

Quelles sont les techniques de rénovation de charpente ?

Les techniques de fabrication de la charpente ont beaucoup évolué au fil des siècles. Si le coût et la robustesse des différentes techniques peuvent changer, elles privilégient toujours le côté esthétique.

Qu’il s’agisse d’une rénovation partielle ou totale, un artisan va le plus souvent utiliser des méthodes traditionnelles. La charpente en bois a l’avantage d’être très esthétique, d’autant plus qu’elle est efficace jusqu’à 20 ans. Si la charpente est très abîmée, différentes solutions de rénovations sont possibles, notamment le remplacement et le traitement préventif. Pour conserver le charme d’une charpente ancienne, il est possible d’utiliser des modes de fixations à l’ancienne comme les éléments chevillés, les systèmes de tenons et mortaises.

À la différence du bois, la charpente métallique, en acier galvanisé, n’a pas besoin d’être traitée. Toutefois, ses éléments peuvent se déformer avec le temps. L’intervention d’un artisan spécialisé est indispensable, car ce type de travaux nécessite une manipulation délicate.

Pour renforcer le fléchissement d’une charpente, il faut procéder à l’installation des entretoises. Pour donner un air neuf au tout, il est parfois nécessaire d’effectuer un ponçage de l’ensemble avant d’appliquer une peinture de protection pour assurer sa longévité.

Quelle est la réglementation en vigueur sur la rénovation de charpente ?

charpente remise en état

En France, la construction et la rénovation de charpente sont soumises à plusieurs normes. Les règles qui les régissent sont principalement contenues dans les Documents Techniques Unifiés et les règles locales d’urbanisme.

En ce qui concerne la rénovation de charpente, si votre projet consiste à surélever le toit ou changer son inclinaison, vous devez demander un permis de construire. Si le rehaussement de la toiture permet d’avoir une surface habitable supérieure à 170 m², faire appel à un architecte est une obligation.

Rénover sa charpente soi-même : est-ce envisageable ?

Réaliser les travaux de rénovation de charpente soi-même reste bien évidemment possible, mais ce n’est pas toujours une bonne idée. En effet, des savoir-faire précis sont requis pour une rénovation de charpente. Les travaux de rénovation sont techniques et dangereux, car ils se font en hauteur. Par ailleurs, la durée des travaux n’est pas à négliger dans le cadre de la rénovation d’une charpente.

Dès le choix des matériaux et la sélection des traitements nécessaires, vous allez avoir des difficultés. En effet, en choisissant de rénover par vous-même, vous allez devoir procéder à l’achat de toutes les fournitures nécessaires. Par exemple, le bois choisi doit être résistant aux intempéries, assez solide pour supporter la toiture, et résistant aux insectes et aux champignons.

Notez que si vous voulez réaliser les travaux vous-même, vous n’allez pas avoir droit aux avantages en lien avec la TVA, les crédits d’impôt et les aides locales (auprès du département ou du conseil régional). En effet, faire appel à un artisan couvreur ou une entreprise de couverture agréés par l’État est une condition pour bénéficier de ces avantages.

Rate this post